Rechercher
  • lepenitentlepasse

Des nouvelles officielles

Dernière mise à jour : 25 sept.



Afin de faire taire certaines rumeurs sur une fin du projet éolien de SARLANDE, nous voulons partager avec vous les dernières nouvelles officielles que nous avons obtenues. Dernièrement, par le biais de la Mairie, un rapport nous est parvenu. Il s'agit du compte rendu de la DDT.

Nous n'avons pas la permission de vous transmettre intégralement ce dernier. Mais nous pouvons vous livrer la synthèse de notre lecture.

Le 12 Mai un comité technique ENR s’est réuni avec les services de l’état (le sous-préfet Pierre BRESSOLLES) et deux représentants de la société RP GLOBAL FRANCE.

Après une présentation de la société et de son projet, un débat a été ouvert.

Voici son déroulé :

  • Concernant le gisement des vents

RP Global annonce des mesures de vents plutôt moyens pour une production attendue de 7 à 8 GWh par an et par machine. Afin d’atteindre ses objectif et selon ses représentants, la société devra revoir la taille des mâts à la hausse (donc au dessus des 180 mètres prévus initialement).

Le PNR Périgord-Limousin avait déjà établi une carte des lieux propices à une implantation d’éoliennes, plutôt campées sur la haute Vienne, aucune zone n'avait été avancée pour le secteur DORDOGNE.

Selon l’avis de la DREAL (Direction Régionale de l’environnement de l’Aménagement et du logement) représenté par deux instructeurs pour l’éolien, il faut considérer deux types d'enjeux majeurs :


  • Les enjeux Forestiers.

Les 74 hectares du projet étant essentiellement boisés, il y a nécessité d’obtenir des autorisations de défrichement pour y implanter le site.

L’aggravation du risque d’incendie reste à analyser. En cas d'incendie de foret sur ce secteur, il est notifié qu’aucun canadair ne pourrait intervenir dans un rayon de 600 mètres autour de chaque éolienne.


  • Les enjeux environnementaux.

Malgré ce qu’avait avancé RP GLOBAL dans sa présentation initiale, il y a bien un site NATURA 2000 à moins de 15 KM du projet. Son objet est la protection d’espèces de chauve-souris menacées, ces dernières sont directement impactées par l’éolien.

La typologie particulière des sols locaux est propice à l’émergence d’une flore rare qui classe ce site comme une Zone Naturelle d’intérêt Ecologique faunistique et floristique (ZNIEFF type 1).

La foret locale définie comme ancienne est parcourue par un cours d’eau, elle est aussi le siège de quelques zones humides alternées par des zones plus sèches. C'est un milieu propice au croisement de nombreuses espèces animales dont les chiroptères.

De plus, le périmètre du schéma d’aménagement et de la gestion des eaux du bassin Isle Dronne (SAGE Ile Drone) interdit tous travaux en zone humide. La tenue d’un site Eolien dans un milieu boisé fait craindre des risques pour toutes les espèces d’oiseaux fréquentant les lieux. A ce jour, aucune étude des flux migratoires n’a été établie par la société RP GLOBAL, cette dernière est vivement conseillée par la DREAL.


Concernant le patrimoine naturel

L’implantation d’une centrale Eolienne va à l’encontre de la protection de la biodiversité.

Si les impacts sur cette dernière ne peuvent pas être totalement évités, la société RP GLOBAL devra faire une demande de dérogation à l’interdiction de destruction des espèces (mais ce type de démarche officielle n'aboutit qu'en de rares cas exceptionnels).

Selon la DREAL, une réflexion sur l’évitement de la zone est même à privilégier !

La servitude aux armées

Un couloir aérien de type RTBA (réseau de basse altitude pour exercices aériens militaires) parcoure la zone SUD du site. Il est conseillé à la société RP GLOBAL d’exclure cette zone de son projet.

L’avis de l’UDAP (L'unité départementale de l’architecture et du patrimoine)


Sans avoir un regard concret sur la hauteur finale des Eoliennes, il est difficile d’imaginer l’impact paysager encouru.

Selon l’UDAP, même si le site ne s’inscrit pas dans un espace protégé, la présence de nombreux sites paysagers d’exceptions dans sa zone étendue pourraient souffrir de la présence d’un tel projet. Une étude approfondie de l'impact visuel depuis les nombreux monuments historiques qui se trouvent dans la zone étendue du projet serait même à envisager.

L'avis des élus

La Communauté des communes et les élus de SARLANDE ont émis officiellement un avis défavorable sur la tenue du projet Eolien.



La contestation locale

Il est enfin mention de notre association et de ses arguments concernant l’environnement, la faible présence des vents et la préservation des paysages. La marche du 15 mai est aussi mentionnée ainsi que la présence de nombreux panneaux plantés sur les axes routiers avoisinants.

La conclusion officielle et intégrale de ce rapport :

CONCLUSION : Projet de parc éolien en milieu forestier

Le faible potentiel de vent questionne sur l’opportunité d’installer des éoliennes dans ce

secteur. Mesures anémométriques à poursuivre.

Forts enjeux environnementaux : zones humides + espèces protégées

pressenties. Ces enjeux pourraient être bloquants pour le projet.

Enjeux forestiers à prendre en compte : défrichement et risque incendie de forêt

Forte opposition locale au projet, concertation large à mener.

En conclusion, avis plutôt défavorable du comité technique des EnR, points

potentiellement bloquants.

Si le projet est poursuivi et dès qu’il sera suffisamment avancé, le porteur de projet pourra le

présenter à nouveau à l’UD-DREAL de la Dordogne.


Voici notre conclusion :

A ce stade même si ce rapport va dans notre sens, sa conclusion m’empêchera pas RP GLOBAL de présenter une relecture de son projet. Se méfiant des écrans de fumée, l’association reste active et sur ses gardes, jusqu’à l’obtention d’un abandon officiel et écrit du promoteur.

Rien n'est encore joué, nous vous tiendrons informés sur les suites du dossier.






165 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout